19 €Commander


Voir mon panier


ISBN : 9782919122653

Format : 14.5 x 23 cm

Pages : 220

  Présentation PDF

L’Amiral Jean Decoux, le dernier Gouverneur Général de l’Indochine

Jacques Decoux | avril 2014

Le récit exceptionnel de la vie de ce grand timonier que fût Jean Decoux le seul maître à bord, pendant cinq années, de ce superbe vaisseau de cinq états qu’était l’Indochine.

Le livre

Commandant en Chef des Forces Navales en Extrême-Orient en 1939, Gouverneur Général de l’Indochine en 1940, Haut Commissaire de France dans le Pacifique en 1941, Et Grand Officier de la Légion d’Honneur en 1941, Jean Decoux, du fait de l’intensification du conflit mondial, fut coupé de la Métropole à partir de 1942 et devint dès lors le seul maître à bord de ce superbe vaisseau de cinq états qu’était l’Indochine. L’action à sa barre de ce grand timonier – qui fut aussi son dernier Gouverneur Général – a été interrompue brutalement par les Japonais le 9 mars 1945. Notre drapeau français disparut en quelques heures. Ce sera le vrai départ de la guerre d’Indochine jusqu’en 1954, et de la guerre du Vietnam jusqu’en 1975. L’ Amiral Jean DECOUX ne sera jamais remplacé. Mal compris par la Résistance et le Gouvernement Provisoire de la République Française (GPRF) qui voulait reproduire à 10 000 km ce qui avait été réalisé en France, alors que le Japon n’occupait pas l’Indochine, l’Amiral sera sanctionné mais réhabilité en 1949. Pour notre famille DECOUX et pour tous, l’Amiral est un modèle à respecter : patriote, généreux, chef de file, loyal, homme de conviction et attaché aux vraies valeurs. C’est le cap à suivre pour les générations à venir.
Jacques Decoux

L'auteur

Jacques Decoux est né en 1947 à Casablanca dans une famille catholique pratiquante. Il a été élevé chez les Frères des écoles chrétiennes puis chez les Pères Jésuites. Marié très jeune – il a 3 enfants, et 5 petits-enfants – il a démarré chez KLEBER-COLOMBES au département pneus aviation et a terminé comme Directeur commercial et marketing de YACCO, filiale de TOTAL. En retraite, il consacre son temps disponible à diverses associations comme bénévole après avoir rédigé la biographie de son grand-oncle.